Accueil
J'ai participé
à un voyage

Nos conseils pour réserver vos vols moins chers

Avion

Air indemnité, spécialiste de l’indemnisation des passagers aériens, et Liligo, le comparateur de vols et de voyages, ont analysé les résultats d’un million de vols au départ ou à l’arrivée de la France. Voici les détails…

Nous savons que les compagnies aériennes pratiquent des prix quasiment impossible à comprendre, fluctuant au jour le jour. Certains qui réservent en avance paieront moins cher que ceux qui réservent tard, mais certains qui réservent très tard paient moins cher que ceux qui réservent très tôt… Bref, il est toujours aussi compliqué d’y voir clair, c’est pourquoi 2 sites ont travaillé pour tenter de décrypter la logique sous-jacente.

Pour tenter de répondre à ces questions, les entreprises Air indemnité et Liligo ont analysé plus d’un million de vols au départ ou à l’arrivée de la France, sur 1 an, entre novembre 2017 et novembre 2018.

-

Crédit photo : LeParisien

1- Quand faut-il réserver votre vol ?

D’après eux, et leurs statistiques, c’est le jeudi. De plus, si vous voulez optimiser cela, c’est entre 6h30 et 8 heures du matin que vous aurez le plus de choix de billets à des prix raisonnables.

« Les compagnies aériennes pratiquent le yield management, c’est-à-dire que les prix des billets varient en fonction de l’offre et de la demande », analyse Guillaume Rostand, directeur marketing de Liligo. Or, en toute logique, les week-end sont les jours où les sites sont les plus consultés par les internautes. Donc concrètement, plus vous approchez du week-end plus les prix des vols augmentent. A l’inverse, plus vous vous éloignez plus ils baissent. Le jeudi, situé au milieu de la semaine, est le jour où les prix sont au plus bas avant de remonter ». Il précise toutefois que cela n’est pas vrai pour le mardi où les prix connaissent un pic, ce qui prouve une fois de plus que la logique reste opaque.

Prenons pour exemple un vol Paris/Barcelone :
Si vous le réservez le jeudi, il vous coûtera 39 % moins cher que s’il est acheté un mardi.
Enfin, autre conseil plus répandu, réservez le vol deux à six mois avant de partir.

« Avant six mois, tous les vols proposés par les compagnies ne sont pas encore en ligne, continue Guillaume Rostand. A moins de deux mois du départ, le nombre de places diminue, et les prix sont donc beaucoup plus élevés. »
En respectant ce principe, et avec un peu de chance bien-sûr, il est possible de trouver un Paris-New York à 215 euros, soit 75 % de moins que le prix moyen sur cette destination.

D’autant que si les prix des billets d’avion ont baissé en moyenne de 5 % en 2018 par rapport à 2017, ils vont augmenter en 2019, notamment à cause de la hausse du prix du baril de pétrole.

2- Quel jour/mois pour partir pas cher ?

Si vous en avez la possibilité, préférez partir un mardi, jour de la semaine où les prix des billets sont les plus bas.
En revanche, et c’est plutôt logique, partir un vendredi, un samedi ou un dimanche coûtera plus cher.

Concernant la meilleure période de l’année, privilégiez le mois septembre. La période la plus remplie étant les mois d’été, évitez cette saison si vous voulez aussi éviter les billets d’avion les plus onéreux.

Pour finir, la durée de votre voyage a aussi une influence sur le prix final.
Là aussi, il faut regarder où se situe la plus grande demande. Ceux de moins de sept jours et de plus d’un mois sont les moins chers. En guise d’exemple, on trouve un Paris/Point-à-Pitre à 200€ A/R dans le cas d’un voyage d’une semaine maximum.

3- Quel(s) jour(s) pour moins se risquer aux retards/annulations ?

C’est le mercredi, jour de la semaine où retards et annulations de vols sont les moins importants.

D’après Anne-Laure Hery, directrice de la communication d’Air Indemnité « C’est difficilement explicable. Les raisons sont diverses : des problèmes techniques sur l’avion, une mauvaise météo, l’engorgement du trafic aérien, les grèves… »

Autre conseil, mieux vaut embarquer avant 8 heures et éviter la fin de journée. Après 18 heures, le taux d’annulation ou de retards de plus de 2 heures augmente fortement « C’est lié notamment aux compagnies low cost qui multiplient les rotations avec un même avion, détaille-t-elle. Au fil de la journée, elles accumulent du retard. Et les derniers vols ont plus de chance d’être perturbés. » Un peu comme une salle d’attente chez le médecin, les retards s’accumulent…

Si le mardi est synonyme de billets pas chers, c’est donc aussi le jour où les perturbations sont les plus nombreuses. « Et une annulation de vol pour ceux qui ont une réservation d’hôtel ou de voiture, ça peut vite devenir catastrophique financièrement, rappelle Anne-Laure Hery. Au final, le meilleur compromis est de partir un mercredi. »

Enfin, pour vous aider un petit peu, Liligo a conseillé quelques destinations selon le ratio prix/ponctualité depuis Paris : Dubaï (Émirats Arabes), Marrakech (Maroc) et Athènes (Grèce) sont les destinations les plus “fiables” à ce petit jeu.


GROOPIZ

 

Sources Liligo et AirIndemnités, Décembre 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Nom *